Mon débit Internet est lent

Etablir la technologie

En Suisse, la plupart des liaisons filaires (fixes) Internet sont:

  • de la fibre pure (FTTH: Fibre To The Home, dans ma définition une fibre propre qui va de votre appartement au central de l'opérateur, sans multiplexage): débits 1 GBit/s, voire 10 GBit/s
  • de la fibre multiplexée (GPON) et donc partagée avec plusieurs utilisateurs: débit 1 GBit/s
  • de l'hybride
    • du CATV (UPC): câble téléréseau: un gros câble coaxial allant de maison en maison, depuis un boîtier de la rue en fibre: le débit ne dépend pas de la distance: jusqu'à 1 GBit/s suivant l'abonnement
    • du FTTx: fibre jusqu'à un microCAN puis cuivre (paire symétrique du téléphone) exploité en G.Fast, par exemple:
      • FTTB: la fibre va jusqu'à l'immeuble: excellente performance jusqu'à 1 GBit/s
      • FTTS: la fibre va jusqu'à la rue, plus ou moins loin, souvent 300 à 500 MBit/s MBit/s ou jusqu'à 1 GBit/s potentiel suivant la distance, parfois moins
  • du cuivre pur (paire symétrique du téléphone) jusqu'au central (xDSL, le débit diminue avec la distance: disons max 100 MBit/s, souvent moins) et au DSLAM de l'opérateur

Avec l'Atlas Large Bande [2] on peut vérifier quelles sont les technologies disponibles: le CATV est disponible un peu partout, comme le cuivre pur. Dans les grandes villes on peut trouver du FTTH, voire du GPON. Dans les zones moins peuplées, il y a de plus en plus de FTTS.

Toutefois, des technologies alternatives sont disponibles:
  • CPL (accès Internet par courant porteur via l'opérateur électrique, groupe E sur le canton de Fribourg par exemple): débit assez faible, rare
  • sans-fil
    • bien sûr la 4G/5G, parfois très compétitives question débits et délais (et la 5G va s'améliorer)
    • WiFi: il existe des opérateurs fournissant des liaisons point à point moyenne distance ou point à multi-point courte distance (p.ex. MojoLAN)
    • constellations satellite basse altitude: en déploiement, débits moyen et délais restent élevés, même si plus raisonnables que le géostationnaire

Si FTTx, établir la technologie et le débit potentiel minimal

En cuivre et FTTx, il existe des calculateurs de débit qui vont estimer le débit minimal potentiel à une adresse suisse en fonction des aléas connus de l'opérateur (distance jusqu'au central, présence de mauvais branchements style tap bridge, etc), ils vont pouvoir aussi vous indiquer quelle technologie y est disponible (par exemple chez init7).

Si pour le moment et à votre adresse il n'y a pas de FTTx, le débit sera fortement limité par la distance au central: il faudra attendre que Swisscom ou votre opérateur déploie du FTTS (probable), voire du FTTH/GPON (peu probable), ou changer pour un opérateur tiers disposant de son propre réseau "dernier km" sans utiliser le cuivre Swisscom (UPC, si existe dans la région, voire un opérateur 4G/5G ou WiFi, s'il y en a).

Etablir le débit effectif une fois la liaison en production

Tout d'abord, utiliser un outil simple de performance Web comme Ookla [1], en comparant plusieurs serveurs et en notant le délai aller-retour (RTT) et les débits montants et descendants. Il est préférable de faire ces tests avec une liaison filaire entre l'ordinateur et le modem/routeur/AP, plutôt qu'en WiFi, pour isoler le vrai problème.

Ensuite, ne pas confondre entre méga-octets par seconde (Mo/s, Mbyte/s) avec méga-bits par seconde (Mbit/s, Mbps). Il y a 8 bits dans un octet (*).

Il est courant que le débit montant soit 10 fois inférieur au débit descendant, c'est un choix de l'opérateur, parfois de la technologie.

Comparer avec son abonnement.

Consulter le diagnostic du routeur également (voir ci-dessous).

Quelques exemples de qualité:
  • à Fontainemelon, même endroit
    • liaison UPC: débit mesuré 812 Mbit/s / 99 Mbit/s / 16 ms
    • liaison init7, 167 m du microCAN en FTTS: 380M/85M / 8 ms (G.Fast)
    • liaison init7, assez loin du central en cuivre pur: 22 Mbit/s / 7 Mbit/s / 10 ms (VDSL, même endroit, mais avant le déploiement FTTS de Swisscom)

(*) toutefois les entêtes de protocoles aux différentes couches d'encapsulation vont également coûter quelque chose.

Que faire si le débit est trop bas ?

Attention: pour un débit dépassant 100 Mbit/s, il faut que l'ensemble des équipements soient câblés en Gbit Ethernet et que l'ordinateur et le modem/routeur aient une interface de ce type, et que le diagnostic de l'ordinateur indique que cette vitesse est réellement utilisée (par exemple sous Linux avec ethtool ou miitool).

FTTx et cuivre

La performance FTTx et cuivre dépend de la technologie, de la distance, de la configuration du profil de l'opérateur et du partage du débit avec d'autres utilisateurs.

Si le débit minimal potentiel est largement plus grand que le mesuré, alors il se pourrait que
  • a) l'installation intérieure ou le modem/routeur xDSL ne soient pas aux normes
  • b) bug chez l'opérateur (configuration du DSLAM/microCAN par exemple)

Pour a), le plus simple est de brancher son modem le plus près possible de l'entrée de la maison (arrivée cuivre) et de comparer le débit. Toutefois, si votre liaison est modifiée par l'opérateur de cuivre à hybride FTTS, il faut aussi changer le modem pour un supportant non pas seulement xDSL/VDSL mais aussi G.Fast.

Pour b), certains modems/routeurs xDSL ont des fonctions avancées de diagnostic, notamment en ce qui concerne quel profil a été configuré sur le DSLAM ou microCAN de l'opérateur, exemple, ici en cuivre pur (xDSL):

Version basse, trop "fail-safe", de Swisscom
  DS Actual Rate     : 8'828'000 bps  US Actual Rate    : 1'152'000 bps
  DS Attainable Rate   : 31'268'368 bps  US Attainable Rate  : 8'833'000 bps

Version haute, d'init7
  DS Actual Rate     : 27'520'000 bps  US Actual Rate    : 8'776'000 bps
  DS Attainable Rate   : 30'013'408 bps  US Attainable Rate  : 8'777'000 bps

Certains opérateurs acceptent de pousser le profil si vous prenez la responsabillité d'éventuelles erreurs: dans ce cas, le débit "Swisscom" était de 9 Mbit/s (descendant) et 1 Mbit/s (montant), et l'opérateur tiers init7, en modifiant le profil du DSLAM Swisscom, a permis de passer à 28 M / 9 M environ, sans que des erreurs soient constatées.

En G.Fast (FTTS), si vous avez un radio-amateur (CB) très près, il pourrait y avoir des perturbations. Blinder votre câble et réduire au minimal la longueur de l'installation intérieure, quitte à mettre votre modem à l'entrée de la maison et de câbler votre appartement en Ethernet depuis là donnera d'excellents résultats.

FTTH, GPON et CATV

En FTTH, GPON et CATV, le problème est plus le partage du débit avec d'autres utilisateurs qui donne des débits plus faibles aux heures de pointe. Ce partage ou multiplexage a lieu dans le central et sur le réseau de l'opérateur dans tous les cas (y compris pour les autres technologies), et en plus sur le câble coaxial pour le GPON et sur la fibre elle-même en GPON (multiplexage optique passif).

Toutefois, en plus en CATV, il peut y avoir des problèmes sur le téléréseau (CATV): il suffit qu'un des utilisateurs perturbe électriquement le câble coaxial qui passe de maison en maison, ou que des amplificateurs soient mal dimensionnés. Par exemple, un bon test de qualité en CATV: si la télévision analogique câblée numérique de base est perturbée, alors il faut contacter l'opérateur. On a plus de chance lorsque l'opérateur téléréseau est compétent (exemple: video2000/ello à Neuchâtel).

Que faire si le délai est trop élevé ?

Un délai aller-retour (RTT) de plus de 50 ms fait penser à un problème de configuration du DSLAM (xDSL), il faut demander à l'opérateur de passer en mode fast et pas interleave. Cette erreur est rare en Suisse, quasi systématique en France (peur des erreurs mieux corrigées en interleave?), elle m'est arrivée une fois à cause de Swisscom sur une liaison init7.

Sinon, les débits vont dépendre de la technologie et du modem/routeur. Aujourd'hui, des débits inférieurs à 15 ms ne sont pas rares en Suisse en xDSL.

[1] https://www.speedtest.net/
[2] http://atlaslargebande.ch/

-- MarcSCHAEFER - 12 Jan 2021
Topic revision: r2 - 18 Jul 2022, MarcSCHAEFER
 

Copyright © by the contributing authors. All material on this collaboration platform is the property of the contributing authors.
Ideas, requests, problems regarding Foswiki? Send feedback