Vision de l'Union Européenne depuis la Suisse

Quelques pistes, sur la vision plutôt positive de l'UE en Suisse:

  1. il y a peu de Suisses qui ne reconnaissent pas que la CEE, puis l'UE ont été un facteur de stabilisation politique du continent européen
  2. beaucoup d'entreprises suisses considèrent qu'économiquement l'UE est aussi une bonne nouvelle pour la Suisse, en particulier pour le domaine industriel, très important en valeur, et du domaine de la sous traitance d'exportation, en croissance très importante depuis les accords bilatéraux, qui sont dépendants de l'UE (principalement de l'Allemagne): la croissance de l'Allemagne a aussi un rapport avec l'utilisation de l'euro et le marché unique
  3. la Suisse bénéficie de fait de parapluies grâce aux accords bilatéraux et à sa quasi annexion économique, voire sociale et politique au bloc des pays membres de l'UE
    dernier cas en date: si passeport vaccinal EU il y aura, la Suisse, membre de Schengen, en fera partie

Mais il y a aussi des éléments négatifs vus de Suisse:

  1. La dissymétrie de la relation, la Suisse étant un nain par rapport à l'UE, ce qui donne l'impression que dans toute négociation on va perdre quelque chose
    De fait, nos négociateurs suisses ont obtenu pas mal de concessions à chaque négociation
  2. L'impression que l'UE veut "toujours plus" (p.ex. accord cadre)
    La Suisse, habituée aux négociations et aux compromis, ne comprend pas pourquoi l'UE veut simplifier les négociations futures avec un accord cadre institutionnel, avec une autorité d'arbitration UE
    La Suisse se satisferait du status quoi (mais c'est souvent elle qui demande l'ouverture de nouveaux chantiers: équivalence boursière par exemple; ou qui fait un pas en arrière, p.ex. avec la libre circulation depuis la votation de 2014).
  3. Les parapluies ne fonctionnent pas toujours: de fait, la Suisse n'est plus un paradis d'évasion (ou de fraude) fiscale, mais on n'a pas forcément demandé la même chose à d'autres places financières plus proches de l'UE

Après, il y a la question très épineuse et finalement très existentielle de l'adhésion à l'UE, voire à l'EEE, ou plus généralement des concessions que les Suisses sont d'accord de faire pour obtenir plus (ou éventuellement pour sauvegarder certains acquis, mais ça c'est peu compréhensible):

  1. sur le niveau de vie: la Suisse a mis en place, suite à la libre circulation et à Schengen, des mesures compensatoires qui garantissent le niveau des salaires en Suisse; ces mesures sont toutefois contestées dans le cadre de l'Accord cadre institutionnel par l'UE
    il serait plus simple que le niveau des salaires en Suisse atterrisse un jour à un niveau plus raisonnable, mais vu l'endettement important des Suisses, cela ne serait pas sans mal; donc on préfère se battre pour maintenir les salaires mais aussi automatiquement l'ilot de cherté Suisse
  2. sur la démocratie (semi-) directe certains éléments de l'accord cadre, ou une adhésion à l'UE ou l'EEE pourrait interdire de voter sur certains sujets, c'est vu comme inacceptable par beaucoup
  3. sur les "juges étrangers": même si la Suisse participe déjà à la cour européenne des droits de l'Homme et même à la cour de justice européenne, élever cette institution comme cour d'arbitration des différents entre Suisse et UE est vu comme partial
    il y a aussi des Suisses qui pensent que grâce à la CEDH ou la cour de justice européenne, la Suisse est freinée dans ses élans de libéralisme outrancier
  4. finalement, les mêmes bêtises que lors du Brexit et les mêmes illusions circulent en Suisse ... y compris du `yen a point comme nous' ou du `la Suisse s'en sortira toujours mieux seule'
    la dégradation très sensible de l'économie suisse après le refus de l'EEE et jusqu'à la signature des accords bilatéraux I et II (presque 10 ans), puis la remontée incroyable de cette économie peut mettre en doute le scénario de l'Alleingang.
    Si l'UK n'a pas réussi à faire plier l'UE sur plein de domaines malgré les menaces d'un Brexit dur qui aurait coûté très cher, notamment à l'Allemagne, qu'est-ce que la Suisse a comme arguments ??

En ce qui me concerne, je suis plutôt pro-UE (même si tout ne fonctionne pas aussi bien que je le souhaiterais), je pense que seule l'UE peut permettre aux Européens en général (y.c. CH/UK) de survivre face aux autres blocs en cours de renforcement, et je pense que la Suisse adhérera un jour à l'UE, mais pas avant 20 ans -- espérons que ce jour-là, la situation économique de la Suisse ne se sera pas dégradée au point que l'adhésion nous soit refusée ...

-- MarcSCHAEFER - 31 Mar 2021
Topic revision: r1 - 31 Mar 2021, MarcSCHAEFER
 

Copyright © by the contributing authors. All material on this collaboration platform is the property of the contributing authors.
Ideas, requests, problems regarding Foswiki? Send feedback